Hypnothérapie

« Rien ne nous trompe autant que notre jugement. »
– Léonard de Vinci

L’hypnothérapie est une thérapie brève : nous ne sommes pas dans le “pourquoi” mais plutôt dans le “comment”. Si quelqu’un vient me voir en me disant “Je n’ai aucun souvenir, aidez-moi”, je lui demanderai “En quoi cela vous gêne-t-il ? Que voulez-vous réellement changer ? Comment ? On utilise donc l’hypnose pour se réconcilier avec son histoire, pour ré-associer également son esprit et son corps, qui conserve bien souvent l’empreinte traumatique.

L’état de conscience modifiée

« Celui qui s’oriente sur l’étoile ne se retourne pas. » – Léonard de Vinci

L’hypnose permet de faire abstraction de la réalité environnante, tout en étant très vigilant et tout à fait à l’écoute. Nous ne sommes pas absents mais au contraire dans un état d’hyper-concentration. Car les patients qui consultent sont finalement dans une sorte d’auto-hypnose.

La problématique qui les fait souffrir, qui les empêche de vivre, s’est figée dans leur cerveau et les amène à toujours reproduire les mêmes comportements, les mêmes processus de pensée.

Par la pratique hypnotique, on retraite cette empreinte au rang de souvenir dans la mémoire, afin qu’elle n’intervienne plus de manière intrusive pour diriger ou gouverner la vie du patient. On amène donc ce patient à dialoguer avec lui-même, tout ce travail est verbalisé pendant la séance.

C’est le patient qui fait le travail, aidé et accompagné par son thérapeute. Et la réussite de sa thérapie est due à la profonde envie de changer qu’il avait, et, même s’il n’était pas totalement convaincu au départ, de la pertinence de l’hypnothérapie.

Contactez votre hypnothérapeute Ericksonien à Saint-Malo et Rennes !

En quoi l’hypnose est-elle une aide ?

« Regarde la lumière et admire sa beauté. Ferme l’œil et observe, ce que tu as vu n’est plus et ce que tu verras n’est pas encore. » – Léonard de Vinci

Dans l’hypnose classique, l’hypnotiste donne des suggestions directes au patient pour supprimer son symptôme, ou changer son comportement. Les résultats sont très variables suivant la personnalité du patient et son problème, les résultats sont rarement durables. Dans cette façon de procéder, le patient est passif, il écoute les suggestions et ne fait rien d’autre.

Dans l’hypnose Ericksonienne, la façon de faire est radicalement différente. Certes, on utilise toujours des suggestions, mais cela ne constitue qu’un des nombreux outils utilisés. Le principe de base est d’établir une communication avec l’inconscient du patient et ensuite à introduire des changements dans le fonctionnement même de l’inconscient. Il s’agit d’un processus interactif où le thérapeute réagit en fonction des réponses données par l’inconscient du patient. Cela permet de traiter les problèmes directement là où ils se situent et de s’adapter aux besoins profonds du patient, d’où l’efficacité de l’hypnose Ericksonienne.